Series All Killers Index du Forum
Series All Killers Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Hokuto no Ken

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Series All Killers Index du Forum -> Espace séries tv -> Séries animées
Sujet précédent :: Sujet suivant  

Aimez-vous Hokuto no Ken ?
Oui
25%
 25%  [ 1 ]
Non
25%
 25%  [ 1 ]
Sans plus
25%
 25%  [ 1 ]
Je n'ai jamais vu cette série
25%
 25%  [ 1 ]
Total des votes : 4

Auteur Message
The Crow


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mar 2015
Messages: 173
Localisation: Détroit, Michigan

MessagePosté le: Sam 4 Avr - 20:15 (2015)    Sujet du message: Hokuto no Ken Répondre en citant

 Hokuto No Ken      

     


     
-Tout commence en 1983 où Tetsuho Hara et Buronson, deux auteurs peu connus publient les débuts des aventures d’un héritier d’un art martial meurtrier, ramenant la justice et l’ordre dans un monde apocalyptique qui ne respecte plus aucune règle ! Ils ne le savent pas encore, mais ils viennent de créer un phénomène qui laissera sa marque partout dans le monde, c’est Hokuto no Ken ! Une œuvre qui fera décoller la carrière des deux hommes.


     

-Vu que l’on parle des deux hommes, Tetsuho Hara (à gauche) est le dessinateur de Hokuto no Ken né le 2 décembre 1961 dans la région de Tokyo, Hara est un maître du dessin possédant style exceptionnel, maitrisant les ombres à sa guise. Ce qui force le respect chez lui, c’est qu’il est atteint d’une déformation oculaire rare appelée la cornée conique qui l’oblige à fermer un œil pour dessiner, il doit ainsi reprendre ses dessins pour les corriger à de nombreuses reprises ce qui leur donne un aspect très peaufiné et très soigné, vraiment chapeau l’artiste. On passe à Buronson (à droite) né le 16 Juin 1947 qui est le scénariste du manga, celui-ci a travaillé dans manga comme Heat, Lord, Sanctuary ou encore Strain mais sous le pseudonyme de Shō Fumimura. La plupart de ses œuvres abordent les thèmes de la guerre, de la destruction et des combats…


-Bon de quoi parle Hokuto no Ken, à la fin du deuxième millénaire, le monde a été ravagé par une gigantesque explosion atomique. Pourtant quelques groupes d’hommes ont réussi à survivre, mais seuls les plus forts font leur loi. C'est dans ce contexte que deux écoles d'arts martiaux vont s'affronter, le Nanto et le Hokuto dont un certain Kenshiro est l'héritier de cet art martial vieux de 2000 ans. Alors qu’il est laissé pour mort après avoir été battu par un certain Shin, disciple de l’école du Nanto et vu s'être fait voler sa bien-aimée Yuria devant lui, Ken ne sera guidé que par un seul objectif : retrouver Yuria et battre Shin. Sur sa route le menant à Shin, il fera diverses rencontres et il sera témoin de la folie et de l'injustice qui règne dans cette nouvelle époque où seule la loi du plus fort compte. Il tachera de nettoyer le monde le monde de la vermine qui le pourrit en apportant son aide aux gens, punissant les dictateurs et toutes les personnes qui utilisent leurs forces à leurs propres fins…



     

-Hokuto no Ken est une série qui possède plusieurs arcs scénaristiques, le premier arc pose l’intrigue et l’univers, le monde est coupé en deux, une partie du monde qui veut vivre en paix, qui travaille la terre et qui rêve d’un monde utopique et une autre qui vit dans la facilité, martyrisant les plus faibles en pillant, en volant, et en tuant tout ceux travaillent à la sueur de leurs fronts, la plupart comment des crimes atroce pour survivre avec la nourriture des autres mais pour certains, tout ceci n’est qu’un « jeu » dont ils sont les maîtres avec les civils pour simplement tuer le temps. Ken, obsédé par son désir de vengeance, va mettre ses problèmes « de côté » pendant qu’il voyagera sur la route le menant à Shin. Ken sera vu comme un défenseur des plus faibles, celui-ci devient plus humain et plus accessible. Les nombreuses situations vont lui permettre de se préparer en vue du combat entre les deux hommes


-Le second arc est plus intéressant. Après avoir battu Shin, Ken se montre comme une boussole fragile qui a perdu ses repères. Que faire quand on a plus d’objectif ? Ken continue à garder cet aspect très christique de son personnage en apportant l’espoir au gens et en étant attendu par d’autres. Durant son trajet, il rencontre Mamiya, une femme qui ressemble à Yuria et qui dirige un village puis il fait la rencontre d’un maître Nanto du nom de Rei, qui recherche sa sœur et « l’homme au 7 cicatrices ». Cat arc va nous permettre d’en apprendre plus sur le passé de Ken et de faire la connaissance des frères de Ken, dont le premier sera Jagi un barbare assoiffé de sang qui ternit l’image de Ken, Toki celui qui devait être le véritable héritier du Hokuto, c’est un pacifiste, et condamné à mourir d’une maladie. Le thème de l'imposture est souvent abordé dans cet arc, mais aussi la haine qu’à une personne pour une autre au point de salir la personne. Un deuxième arc qui pose un regard sur les dérives de l’humanité et ses conséquences. Une fin d’arc poignant devant la mort inattendu mais qui fait parti de ces moments qui permette à la série de dévoiler toute sa dramaturgie.


-Le troisième arc est celui des tyrans qui veulent gouverner le monde. On a d’abord Sauzer de l’école du Nanto, un sadique qui enlève des enfants pour qu’ils fabriquent une pyramide à sa propre gloire. Il a en face de lui la résistance de Shû, un maître du Nanto qui a sauvé Ken quand il était petit et qui va tout faire pour contrecarrer les plans de Sauzer. L'esclavagisme est un des nombreux thèmes de Hokuto no Ken. Après on a Raoh, l’assassin du maître de du maître de Ken (et du sien) et le dernier frère de Ken, celui-ci affrontera un Toki rongé par la maladie mais qui nous offre un incroyable combat. Toki mourra trop brutalement et n'a rien à voir avec le poignant dernier épisode du second arc. Quelqu'un comme Toki aurait dû avoir une mort grandiose, à l'image du personnage presque biblique de par sa vie au service des plus démunis, mais finalement non, c’est une petite déception.



     

-Bon voilà un peu pour les arcs, je vais maintenant aborder la première série en général. Hokuto no Ken est une série qui marche à deux vitesses. HNK est ciblé d’abord les amateurs d'action et de baston mais c’est plus que ça au fil de la série. La plupart des flashbacks et épisodes résumés plombent un peu le rythme la série apparaissant de manière aléatoire. Au travers de son univers post-apocalyptique, Hokuto no Ken aborde la fin de la civilisation et le début d’une nouvelle ère marquée par une forme d'anarchie où la loi du plus fort est la meilleure. L'égalité, la parité, etc… tout ceci n'a plus lieu d’être dans un monde ou seul le fort arrive à manger à leur faim, et où n’importe qui de puissant peut s’autoproclamer maître du monde. Les faibles comme les enfants, les vieux, les femmes sont les instruments des plus forts qui les empêchent de reconstruire une époque perdue. Certains moments, on trouve un rythme tantôt lent tantôt nerveux, comme au début de la série au travers d’affrontements toujours plus nombreux et de thématiques déjà abordées. C’est qui est certain, c’est que dans Hokuto no Ken, ce n’est pas son scénario le plus important, on ne va pas se mentir... Le véritable enjeu de la série est comment redonner de l’espoir à une époque qui a tout perdu, c’est au travers de Ken et son aspect très christique que cela est abordé notamment avec les gens qui l’attendent comme un messie.


-Pour les personnages, on peut sentir une grande influence des films des années 80. Kenshiro est un croisé entre Bruce Lee, Mel Gibson et Sylvester Stallone, Yuda est inspiré de Boy George, Amiba de Christophe Lambert, Falco de Dolph Lundgren, on peut voir des personnages ressemblant à Freddie Mercury, Arnold Schwarzenegger, Hulk Hogan , Mister T etc…  Le Post-Apocalyptique est un genre littéraire qui a connu son heure de gloire dans la littérature des années 70 mais a vite trouver un terrain de jeu dans des séries Z tel que "2020, Texas Gladiotors" « Le Monde des Maudits ». Mais c'est Mad Max, un excellent film des années 80 qui semble avoir inspiré Tetsuo Hara pour placer l'histoire d'HNK dans cette réalité, les clins d'œil sont nombreux comme les vêtements de Kenshiro, le personnage de Jagi ou encore les punks. Passons au divers combats de la série, ils sont mis en scène de façon plutôt originale, on voit le corps de l'ennemi exploser est celui est comme une ombre, la plupart du temps quand les ennemis explosent l’image passe en noir et blanc. Le sang quant à lui est matérialisé par un jet de sang de couleur blanc, une forme d'autocensure intéressante  esthétiquement parlant.  Les personnalités sont détaillés et expressifs. Le style de représentation n’est pas vraiment japonais, ça rappelle vraiment le style américain avec des visages expressifs et les diverses effets de lumière, un style différent et original de ce que l'on a habitude de voir dans les autres animes notamment grâce à l’influence des années 80. Certains des plans servent à plusieurs reprises comme Ken qui craque ses vêtements, certaines images qui s'enchaînent un peu trop rapidement. La bande son reste correcte les thèmes sont travaillés, tantôt inquiétants, tantôt poignants et s’imbriquent impeccablement à l'action ambiante. Le doublage VO est de qualité même si certains personnages sont peu expressifs.



     

-Un mot sur la VF…. afin de dédramatiser ce dessin animé qui restait à l’antenne, les comédiens français ont pris la liberté de proposer un doublage humoristique à des lieues de la noirceur de la VO (voix surjouées, jeux de mots ridicules comme les fameux "Hokuto de cuisine", calembours comiques, etc...) volontairement massacrée par les doubleurs de l'époque pour des préjugés infondés. Philippe Ogouz, le responsable du doublage a même poussé le bouchon en prétendant qu'il y avait des croix gammées ainsi qu’une tendance "nazi" et raciste, alors que tout ceci est faux. Hokuto No Ken est une série qui dénonce le totalitarisme et les dictatures au contraire. On peut juste dire que la série ne leur plaisait pas tout simplement. La série fut une cible facile, certains aurait accusé la série de favoriser la violence chez les jeunes et la série fut déprogrammée.


Conclusion : En conclusion, Hokuto no Ken est une longue série jouant sur les notions des faibles contre les forts, le bien contre le mal, la série nous entraîne dans la quête d’un élu qui doit apporter la paix en se battant. C’est une série que je vous recommande pour ses personnages, ses combats, son univers et son ambiance même si certains points négatifs peuvent être relevés un scénario très simpliste. On n’est pas devant la série du siècle, mais devant une des meilleures séries de combat. C’est très manichéens mais la série reste une bonne série culte de combat.
 
_________________

"Victimes, nous le sommes tous..."
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 4 Avr - 20:15 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Esus


Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 222
Localisation: Quelque part ... dans l'imaginaire.

MessagePosté le: Dim 12 Avr - 20:29 (2015)    Sujet du message: Hokuto no Ken Répondre en citant

Je n'ai jamais vu un seul épisode de la série. Je crois même que l'univers est encore plus vaste avec d'autres séries dont certaines se passent dans le passé. (Il y avait toute une exposition une fois, à une Japan Expo). En tout cas, la présentation est solide et complète pour une oeuvre magistrale qui a été heureusement pour nous, renforcer par une VF merveilleuse. La VF réalisa des miracles dans des séries comme Saint Seiya ou DBZ mais là, on assiste à une véritable apothéose.  

 
Blague à part, le problème de la France avec la venue massive d'animés japonais était l'incompréhension de l'existence de dessins animés pour adultes. En France, nous sommes partis de l'idée, à l'époque, que seuls les enfants pouvaient regarder des dessins animés. Erreur, au Japon on trouvait des animés pour tous les âges.  

 
Il faudrait qu'un jour je trouve une version sous-titrée (pour éviter le massacre de la VF). Un bon univers postapocalyptique comme celui-là, avec pour enjeux la survie de l'humanité et la reconstruction d'une société, ne peut que m'intéresser.  

_________________

Grand dieu de la Louche divine.
Revenir en haut
The Crow


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mar 2015
Messages: 173
Localisation: Détroit, Michigan

MessagePosté le: Dim 12 Avr - 20:43 (2015)    Sujet du message: Hokuto no Ken Répondre en citant

Oui ce sera tout à fait ton style d'univers.  Wink

La VO est plus sombre et totalement dénuée d'humour.
Étant plus petit et regardant Ken en VF, je pensais que le monde de celui-ci était gouverné par des cuisiniers...
_________________

"Victimes, nous le sommes tous..."
Revenir en haut
Totow


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2015
Messages: 10
Localisation: Ici et là

MessagePosté le: Lun 26 Oct - 21:57 (2015)    Sujet du message: Hokuto no Ken Répondre en citant

J'ai vraiment aimé la VF.
Contrairement à DBZ ou pire, Saint Seiya qui étaient parfois doublés avec le cul, Ken le survivant était doublé intentionnellement de la sorte.
Les idioties et autres énormités étaient volontaires.
Ce qui a fait le charme de la série en France.

Mais ceci dit, la VO est à voir aussi.

Des OAV de très bonne qualité évitant les épisodes "inutiles" de la série sont sortis et reprennent fidèlement l'histoire de Ken et de ses potes. Avec une qualité graphique bien supérieure à la série.
Revenir en haut
Athenais


Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 218

MessagePosté le: Mar 27 Oct - 20:01 (2015)    Sujet du message: Hokuto no Ken Répondre en citant

J'ai jamais aimé ce dessin animé, je le trouvais trop violent ... d'ailleurs il est pas passé longtemps ou alors très censuré 
_________________
"à toutes les âmes perdues qui ont oubliées de croire en l’immensité de l’amour"

Revenir en haut
The Crow


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mar 2015
Messages: 173
Localisation: Détroit, Michigan

MessagePosté le: Mer 28 Oct - 19:25 (2015)    Sujet du message: Hokuto no Ken Répondre en citant

Il a été énormément censuré et en plus les derniers épisodes de la première série n'ont même pas été traduite. Rolling Eyes
_________________

"Victimes, nous le sommes tous..."
Revenir en haut
Lilas


Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 23
Localisation: dans les fleurs

MessagePosté le: Sam 31 Oct - 18:40 (2015)    Sujet du message: Hokuto no Ken Répondre en citant

perso j'ai pas aimé ce dessin animé que je trouvais trop violent 
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:29 (2018)    Sujet du message: Hokuto no Ken

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Series All Killers Index du Forum -> Espace séries tv -> Séries animées Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com