Series All Killers Index du Forum
Series All Killers Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Nausicaä de la Vallée du Vent

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Series All Killers Index du Forum -> Espace films -> Animation
Sujet précédent :: Sujet suivant  

Aimez-vous Nausicaä de la Vallée du Vent ?
Oui
100%
 100%  [ 2 ]
Non
0%
 0%  [ 0 ]
Sans plus
0%
 0%  [ 0 ]
Je n'ai jamais vu ce film
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 2

Auteur Message
The Crow


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mar 2015
Messages: 173
Localisation: Détroit, Michigan

MessagePosté le: Ven 3 Avr - 20:20 (2015)    Sujet du message: Nausicaä de la Vallée du Vent Répondre en citant

 Nausicaä de la Vallée du Vent



     


-Dans le monde des films d’animations, il existe des bons films, des films moyens et des moins bons films. Mais ils existent aussi des chefs d'œuvres d’une puissance absolue qui compte parmi les perles de l’animation japonaise et d’entré de jeu, je peux vous dire avec certitude que Nausicaä fait parti de cette catégorie de films qui se hissent sans problème parmi les plus grands films de l’animation japonaise. Le genre de films qui laisse une trace indélébile dans notre subconscient, auquel on ne parvient jamais à oublier le premier visionnage.  


     

-Avant de parler du film en lui-même, il faut d'abord expliquer le commencement. Nausicaäa de la Valée du Vent a été réalisé par l’un des plus grands maitres de l’animation japonaise : Hayao Miyazaki. Miyazaki est né le 05 janvier 1941 dans la ville d’Akebono-cho dans l’arrondissement de Bunkyo à Tokyo au Japon. Sa jeunesse est marquée par la Deuxième Guerre Mondiale et par l’image d’une mère atteinte de la tuberculose, qui restera alitée pendant 9 ans. Son père dirige une société aéronautique pour l’armée, une passion qui suivra Hayao dans ses œuvres. A 17 ans, il découvre Le serpent blanc réalisé par Taiji Yabushita, qui sera une véritable révélation pour lui il est désormais convaincu qu’un film d’animation peut saisir et émouvoir autant sinon plus qu’un film tourné en prises réelles.

*En 1978, il réalise sa première série qui lui permet de commencer à développer ses thèmes favoris avec Conan le fils du futur, une série d’une grande qualité avec une constante évolution de l’histoire et une animation dynamique pour l’époque. La série propose une réflexion de l’action humaine sur l’environnement tout en soulignant que la négligence humaine envers la nature se retournera contre elle... Un exemple que l’on peut donner est la présence d'Industria qui est un écho de l’ancienne technologie et de la volonté de l’homme à vouloir dominer la nature. L’espoir dans le futur est un thème que l’on peut retrouver en trame de fond dans les prochains films de Miyazaki.

*En 1979, Miyazaki réalise et scénarise son premier long métrage avec Le Château de Cagliostro. Lupin Sansei III fut imaginé en 1967 par Monkey Punch qui s’inspire d’Arsène Lupin, personnage de l’écrivain français Maurice Leblanc. Lupin Sansei comporte près de 16 tomes dessinés et scénarisés par Monkey Punch ajoutés de 17 tomes de Shin Lupin Sansei. Pour son premier film en temps que réalisateur, cela n’a pas été simple pour Miyazaki. S’attaquer à un gros morceau de la culture japonaise qui comporte plusieurs sériés animées, plusieurs téléfilms et autre OAV. Le principal défi du maître à été de garder l’esprit original de Lupin Sansei en y ajoutant sa propre « patte ».

-Nous arrivons au film en question. En 1984, Miyazaki réalise son manga Nausicaä de la Vallée du Vent, qu’il adaptera lui-même en film. Le réalisateur expose les thèmes principaux dans son manga Nausicaä de la Vallée du Vent. On peut relever entre autres la hantise de la guerre, le respect de l'environnement et la création d'un monde post-industriel. Le film sort le 11 Mars 1984 au Japon, sachez qu’en France le film sortira le 23 aout 2006.  Nausicaä de la Vallée du Vent fut d'une importance majeure pour Miyazaki. Son succès phénoménal permettra la création du studio Ghibli avec 1,48 milliards de Yen, en plus de 742 millions de yen pour la distribution au box office japonais soit environ 15 millions de dollars au total.


     
 
*Avant de nous plonger dans l’analyse du film sachez que Nausicaä est tiré de mythologie grecque, de l'Odyssée d’Homère. Nausicaä est une princesse phéacienne et elle est la fille d’Alkinoos, elle voit dans son rêve Athéna qui lui ordonne d’aller laver son linge pour préparer ses noces. En se rendant au lac, celle-ci réveillera Ulysse échoué non loin. A la vue d’Ulysse, ses servantes s’enfuient mais Nausicaä ne prend pas peur. Nausicaa prend soin d'Ulysse naufragé puis elle le conduit jusqu'à son père, Alcinoos, qui propose à Ulysse la main de sa fille. Mais le héros préfère repartir au plus tôt. Nausicaä se mariera finalement avec Télémaque, fils d’Ulysse, avec lequel elle aura un enfant : Perceptolis.


     

-Avant d’analyser, un résumé de l’intrigue s’impose, le monde industriel tel que nous le connaissons n’existe plus. La guerre des sept jours de feu provoque un changement majeur : la civilisation est revenue plusieurs années en arrière d’un point de vue technologique mais c’est les changements irréversibles à la surface terrestre depuis près de mille ans qui sont poignant. La Terre est recouverte d'une immense forêt toxique appelé le Fukaï dominée par un faune locale incontrôlable. L'écosystème se développe formidablement, devenant une zone dangereuse pour les hommes qui se trouvent près des littoraux lointains alors que le Fukaï ne cesse de croitre. Seule la luxuriante vallée du vent est relativement épargnée, devenant ainsi le centre d'attention des autres empires guerriers prêts à conquérir de nouvelles terres par tous les moyens. La situation est catastrophique ; l'espoir réside dans une prophétie, l'attente d'un sauveur. Peut-être que ce sera la princesse Nausicaä à la fois proche des hommes et inconsciemment attirée par la forêt...

- Plongeons maintenant dans l’analyse du film, Nausicaä de la Vallée du Vent repose sur un scénario à la fois complexe et original, la richesse des réflexions que l’on peut en tirer rend l'œuvre très complète et d’une qualité indéniable. Le résumé du film est une version condensé du film, une simple partie du tableau. L’œuvre se complexifie quand on découvre ce monde qui possède un contexte géopolitique déroutant, deux peuples guerriers en conflits vont mettre en danger un autre peuple pacifiste. Nous sommes ici avec les survivants d'une guerre qui a détruit la civilisation, avec les survivants qui subissent les méfaits de leurs ancêtres. Le parallèle peut être fait avec les conflits touchant aux véritables problèmes environnementaux de la planète. L'environnement prend une place sans cesse croissante dans le film et dans l'œuvre du réalisateur en général, l'ensemble des questions gravite autour du Fukaï. Le film montre les méfaits de la pollution radioactive sur la planète, l'homme est capable de détruire son environnement avec ses guerres. Miyazaki émet une critique sur l’humain avec brio, l'humain est déconnecté de la nature, celui-ci ne voit que ses intérêts bénéfiques. Ici la forêt toxique est utile car elle régénère les terres polluées en les purifiant…


     

-La puissance du scénario de Miyazaki est de prendre le problème d’un autre angle car c'est bien la forêt qui empiète désormais sur le monde des hommes, se vengeant des sévices subis durant des siècles. La planète se rebelle, la toute puissance humaine n’a plus lieu d’être tout comme sa technologie.

-La disparition de la technologie est le résultat de la guerre, une horreur absolue pour le réalisateur qu’il démontre. Il critique les armes de guerre surpuissantes qui peuvent détruire des mondes et la course à l'armement. A travers sa filmographie, Miyazaki s'est attaché à démontrer sa hantise de la guerre et c'est certainement Nausicaä qui y parvient le mieux pour moi. Un monde détruit victime d'une catastrophe, qui ressemble fortement à un désastre nucléaire, ravageant le monde et ayant des effets indéterminables sur la nature. Ce monde renaissant est perdu, sous le feu de dangers non envisagés et dont les hommes sont toujours inconscients, à part la minorité de la vallée du vent. La bêtise des hommes avides de pouvoir et de possession est pointée du doigt. Les thèmes sont développés en profondeur et traités avec un certain recul, permettant d'assimiler un maximum d'informations de manière ludique.


     

-La prise de position du réalisateur est clairement démontré pacifiste, mais celui-ci met ses idées dans son personnage principal. Qui sauver en priorité les hommes ou la planète ? C’est une bonne question auquel il est difficile de répondre. Pourtant, le film démontre bien de préserver toute forme de vivant, les humains mais aussi les animaux, même ceux qui peuvent sembler nuisibles ou différents. Nausicaä prend le rôle courageux de l'opposition au système établi, ce qui lui donne un charisme et un attachement certain. Rebelle jusqu'au bout des ongles, la princesse qui ne respectait déjà pas les règles de son village, reste fidèle à ses principes et utilise toute sa force de persuasion pour vaincre et convaincre les derniers opposants sur les ruines d'un monde qui ne possède plus que les vestiges des temps glorieux pour se remémorer une trop lointaine paix. Les derniers engins mécanisés sont les signes de la dégénérescence et de l'engrenage barbare dont la planète a subi les conséquences.

-Le manichéisme est absent du film, chaque camp possède ses propres raisons de conquérir la vallée mais ces "raisons d'hommes" s'opposent à la préservation de l'environnement, par conséquent elles sont obsolètes au contexte. Seule Nausicaä l'a compris mais son combat idéaliste doit se confronter aux puissances en place.

-Evidement pour toute critique objective, il faut essayer de trouver des défauts à Nausicaä… La narration n'est pas toujours très claire par moment, la quête de Nausicaä est l’axe principal du film alors que le conflit entre les deux puissances est oublié. A l'inverse, les dialogues sont percutants, certains principalement ceux de la princesse restent porteuses de bon sens montrant une conscience écologique plus développée que celle de ses congénères. Vous comprenez qu’à part pinailler puissance 10 000 il n y’a absolument rien de mauvais dans le film.

Conclusion : Nausicaä de la Vallée du Vent reste une œuvre majeure dans l’animation japonaise et dans la filmographie de Miyazaki. Un véritable chef-d'oeuvre en puissance. La vision pessimiste, voire misanthrope, du maître de l'animation japonaise pendant les neuf dixièmes du film contraste avec l'espoir suscité à la fin. Le message reste quant à lui gravé dans les consciences à jamais...
_________________

"Victimes, nous le sommes tous..."
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 3 Avr - 20:20 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
The Joker
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Fév 2015
Messages: 92

MessagePosté le: Ven 3 Avr - 21:12 (2015)    Sujet du message: Nausicaä de la Vallée du Vent Répondre en citant

Superbe présentation étayée de détails très intéressants, méritée amplement pour un film
de cette qualité, sorti bien tardivement en France (22 ans plus tard quand même).
_________________
La seule façon raisonnable de vivre en ce bas monde, c'est en dehors des règles.
Revenir en haut
Athenais


Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 218

MessagePosté le: Jeu 9 Avr - 11:50 (2015)    Sujet du message: Nausicaä de la Vallée du Vent Répondre en citant

Les films de Miyazaki sont toujours bien et en plus dans celui là y a un message écologique !


je suis totalement fan des films des studios Ghiblis
_________________
"à toutes les âmes perdues qui ont oubliées de croire en l’immensité de l’amour"

Revenir en haut
Esus


Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 222
Localisation: Quelque part ... dans l'imaginaire.

MessagePosté le: Ven 10 Avr - 21:18 (2015)    Sujet du message: Nausicaä de la Vallée du Vent Répondre en citant

Un excellent film que j'adore. Cependant, il n'est rien comparé au manga. Le manga est publié de 1982 à 1994. En 1984, seuls 2 tomes sont publiés et finalement, ce film n'est qu'une simplfication à l'extrême du manga. Je ne dénigre pas le film. Je l'adore comme je disais ci-dessus. L'ambiance, la musique, l'histoire, les personnages etc, tout est extraordinaire. Mais si vous avez apprécié l'histoire et son personnage principal, l'ambiance de ce monde, alors lisez impérativement le manga de toute urgence.  

 
Dans le film, on conserve le sens général de l'oeuvre. Mais on constate aussi de gros changements. Ainsi, l'origine des 7 jours du feu et du Fukai et de son action, tous ces éléments diffèrent du manga au film. La géopolitique est aussi très simplifiée dans le film, car Miyazaki se concentre essentiellement sur le message qu'il délivre.  

_________________

Grand dieu de la Louche divine.
Revenir en haut
Athenais


Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 218

MessagePosté le: Sam 11 Avr - 09:03 (2015)    Sujet du message: Nausicaä de la Vallée du Vent Répondre en citant

J'aime beaucoup ce film mais ce n'est pas mon préféré, je préfère "Princesse Mononké" ou " le château ambulant" qui sont pour moi le must des films des Studios Ghiblis tant au niveau animation que de l'histoire 
_________________
"à toutes les âmes perdues qui ont oubliées de croire en l’immensité de l’amour"

Revenir en haut
Tony Stark


Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2015
Messages: 39
Localisation: New York

MessagePosté le: Sam 11 Avr - 10:22 (2015)    Sujet du message: Nausicaä de la Vallée du Vent Répondre en citant

J'ai jamais vu ce film tout comme je n'ai jamais regardé un seul Miyazaky  Mr. Green
Revenir en haut
Esus


Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 222
Localisation: Quelque part ... dans l'imaginaire.

MessagePosté le: Sam 11 Avr - 11:18 (2015)    Sujet du message: Nausicaä de la Vallée du Vent Répondre en citant

Tu sais comment t'occuper dans les jours à venir maintenant.  

 
Dès le début de la publication du manga, Nausicaä de la vallée du vent remporte un très vif succès auprès du public. Malgré la lenteur de parution du manga, très vite se développe un débat en lien sur l'adaptation en film.  

 
Un 1er projet, celui d'un film pilote de 5 minutes, proposé par un dénommé Hideo Ogata (travaillant à Tokuma Shoten). Dans son idée, ce film devait être projeté en avril 1983, lors de la remise des prix de l'Anime Grand Prix. Cependant, Miyazaki s'oppose dans un premier temps à l'adaptation de son manga. Finalement il change d'avis mais impose une condition. Le protecteur exclusif doit être son ami Takahata. Miyazaki s'oppose à l'idée d'un court métrage et propose donc de rallonger la durée du film. On passe de 5 à 10 minutes à 1 heure avant de passer au format long métrage. Miyazaki réalise le film, Takahata est producteur et la société Topcraft le studio de production.  

 
L'adaptation est épineuse. Sur les 59 chapitres finaux, seuls 16 sont déjà parus à cette époque. Il faut donc faire en sorte de ne pas dénaturer le manga, conserver son esprit, tout en proposant un film qui remanie considérablement l'histoire et surtout, un film qui se suffit à lui-même. Voilà pourquoi le film est simplifié, épuré par rapport au récit de base. Miyazaki concentre son attention sur quelques points: le personnage de Nausicaä, la vallée, le Fukai. Il enlève le conflit entre les deux grands empires et d'ailleurs, un seul des deux empires parait dans le film.  

 
Le film reprend des éléments phares de la pensées de Miyazaki et du manga: société/civilisation/nature. Ces éléments sont symbolisés par la vallée (société), le dieu guerrier (civilisation) et le Fukai (nature). Ainsi, Miyazaki nous expose le conflit civilisation/nature avec une société prise entre les deux.  

 
Le film se base sur des éléments repris de la série Conan fils du futur, comme l'utopie communautaire qui existe dans la vallée avant son invasion (dans Conan, l'utopie se retrouve sur l'île d'Edenia après la destruction quasi complète du monde, île envahie par la suite). La scène de la charge des ômus, rappelle une scène de Conan avec un immense ras-de-marée. Bref, Miyazaki aime reprendre des éléments qui proviennent de ses oeuvres précédentes pour les développer sous un aspect nouveau.  

 
Avec ce film, Miyazaki qui vise un public adulte reçoit l'approbation d'un public plus jeune, d'enfants. Une des raisons qui expliquent ensuite, que le maître vise un public plus jeune dans certains de ses films.  

_________________

Grand dieu de la Louche divine.
Revenir en haut
Athenais


Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 218

MessagePosté le: Sam 11 Avr - 18:51 (2015)    Sujet du message: Nausicaä de la Vallée du Vent Répondre en citant

Tony Stark a écrit:
J'ai jamais vu ce film tout comme je n'ai jamais regardé un seul Miyazaky  Mr. Green





Faut remédier à ça l'ami 
_________________
"à toutes les âmes perdues qui ont oubliées de croire en l’immensité de l’amour"

Revenir en haut
Kyoko


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mai 2016
Messages: 12
Localisation: France

MessagePosté le: Mar 24 Mai - 17:11 (2016)    Sujet du message: Nausicaä de la Vallée du Vent Répondre en citant

 Bravo pour cette présentation ! Merci beaucoup
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:55 (2018)    Sujet du message: Nausicaä de la Vallée du Vent

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Series All Killers Index du Forum -> Espace films -> Animation Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com